Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Contenu du site

731 logiciels gratuits
242 Liens Web
4 Articles
349 Membres
10780 Posts sur le forum
Pour 1729 sujets

Site mis à jour le: 07.08.19

Hébergeur d'images pour le site

Index du forum


Accueil » Tous les messages (laBoule)

BasBas



Re: Attention aux faux email HADOPI
#31


Voici braves gens à quoi ressemble un véritable 1er avertissement HADOPI :

Image redimensionnée

J'ai bien sûr omis de révéler l'identité de l'auteur de l'infraction, falsifié la date et le FAI, mais on voit bien que le délinquant utilisait Azureus (Vuze en fait...).

Au vu du des sollicitations qui me sont faites au sujet d'HADOPI, j'estime qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

Signataire d'une pétition contre HADOPI alors même que la Haute Autorité cherchait son nom (n'est-ce pas Vincent), il m'apparaît intéressant aujourd'hui de constater les conséquences de son application...

Date de publication : 21/04/2013 00:30
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: Chargement de profil itinérant impossible
#32


Hello world!

Je complète ma réponse afin de laisser une trace de mes recherches.

J'ai observé que le problème venait d'un accès exclusif (et anormalement long), de la part d'un processus lié à un service Windows, à un fichier dont la caractéristique qui le diffère des autres est que son nom comporte des caractères accentués.

En se référant au post à l'initiative du thread, j'évoque 2 scenarii.
Le 1er concerne des fichiers Office récemment ouverts. Ce sont des documents ouverts via leur URL sur le Web. Il s'agit de fichiers d'extension ".url.lnk" (lien local - LNK - vers un lien Internet - URL - ...Waouh!)
Le 2nd concerne des raccourcis Internet Explorer, donc des fichiers d'extension ".url" représentant des liens Internet.

Dans les deux scenarii, les noms des fichiers impactés comportent des caractères accentués (ou "spéciaux").
Je pense aussitôt à un service Windows mal internationalisé (un code qui a mal été traduit en ), qui serait en difficulté par rapport à l'interprétation des liens Internet.

Il me semble que depuis le 3 mai 2012, les noms de domaine en .fr prennent en charge les caractères spéciaux.

Peut-être est-ce une piste, j'imagine que Microsoft n'a pas fourni d'update des services de ce vieux Windows Server 2003 (ou de cette saleté d'IE 8.0 qui n'est plus supporté) pour prendre en charge cette fonctionnalité réclamée par les #£§$!% qui nous gouvernent.

Reste à ma charge de vérifier l'impact du changement de certains noms de domaine en rapport avec cette fonctionnalité réclamée par le vieux continent (fonctionnalité qui impliquerait par exemple que "societe.fr" devienne "société.fr"), ce dont Bill Gates n'a rien à f...

Je vais étudier ça, il est vrai que je n'en suis qu'à mon 5ème redémarrage de serveur en 6 ou 7 mois. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. (Tiens... ça me dit quelque chose...)

Je creuse ça, et je vous dis quoi...

Bon oui-kende à tous et à tousses!

Au fait, merci Vincent, c'est ta réaction à mon post de :boulet: qui m'a fait penser au services de gestion du système de fichiers. Comme quoi, c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer son thread.

Date de publication : 20/04/2013 23:22
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: Chargement de profil itinérant impossible
#33


Merci Vincent,

En même temps, tu avais prévenu!

Plus sérieusement, ce qui me chagrine, c'est surtout cette histoire d'accès à un bête fichier qui est refusé à l'Administrateur que je suis (l'équivalent Windows de Dieu Tout-Puissant, donc).

Et j'ai pensé tout-à-coup qu'un processus Windows pouvait avoir un accès exclusif en lecture et en écriture à ce satané fichier, voire même à ses ACL, et ce de manière prolongée, m’empêchant ainsi de lire le fichier ou même de seulement consulter ses ACL.

Je suspecte donc un service accédant au système de fichiers d'être la cause de mes ennuis. Un service probablement, car nul autre programme n'est lancé sur la console du serveur dans des conditions normales d'opération (session fermée).

Le tout est de découvrir quel service... Ben oui, mais là, il y a un problème : c'est oui-kende, et je ne peux tester qu'en semaine...

Ouais ben c'est pas grave, j'ai autre chose à faire d'ici là, faut que j'aille m'occuper de mes poules...

Date de publication : 20/04/2013 14:14
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#34


Bonjour Bretzel,

Voici une petite procédure concernant le bon usage de Chameleon pour installer MBAM sur un PC déjà infecté :

On suppose que le PC ne dispose pas de MBAM.
Si MBAM est déjà installé, son installation est peut-être endommagée, il est alors préférable de le désinstaller.

La manœuvre doit être réalisée en mode sans échec avec un support réseau permettant l'accès à Internet.

1. Télécharger Malwarebytes Chameleon ici et l'extraire dans un dossier, par exemple C:\mbam-chameleon-1.62.1.1000

2. Double-cliquer sur l'un des fichiers d'extension .exe (application), .com (application MS-DOS), .pif (raccourci pour le programme MS-DOS) ou .scr (écran de veille). Tous ces fichiers contiennent strictement le même code exécutable.

3. Une invite de commande s'ouvre alors et demande l'appui sur une touche avant chacune des étapes suivantes :
3.a. Téléchargement et installation de MBAM (dernière version)
3.b. Mise à jour de la base de données MBAM
3.c. Arrêt des processus malicieux connus
3.d. Lancement de MBAM et exécution d'un examen rapide

4. Si au terme de l'examen rapide des menaces ont été détectées, procéder au nettoyage et au redémarrage de l'ordinateur pour terminer la désinfection.

5. Après le redémarrage de l'ordinateur, lancer MBAM et procéder une nouvelle fois à un examen complet cette fois pour vérifier qu'il ne reste aucune menace.

Je joins une copie de la fenêtre d'invite de commande que j'ai obtenue sur mon propre PC.

Bonne chance!

Joindre un fichier:



jpg  mbam-chameleon.jpg (0.00 KB)


Date de publication : 20/04/2013 13:39
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: Chargement de profil itinérant impossible
#35


Citation :

Vincent a écrit:
Euh, j'vais poser une question conne :


Je confirme.

Date de publication : 20/04/2013 12:46
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: Chargement de profil itinérant impossible
#36


Merci Jean-Claude pour ta réponse.

Citation :

jclaude193 a écrit:

J'utilise W serveur 2003 mais sans domaine et sans profil itinérant, dans moins d'un mois je vais passer en Wserver 2012 et là il me faudra un domaine!

Cela m'intéresse également, j'envisage moi aussi une migration du serveur qui me préoccupe vers WS2012 d'ici un an. On pourra échanger là-dessus si tu veux.
Mais en attendant, mon problème reste entier...

L'article que tu proposes est pile poil celui dont je me suis inspiré à l'époque (fin 2011) pour mettre en place la gestion de mes utilisateurs sous AD, et c'est une bonne introduction, assez synthétique.

Étant donné que le problème est apparu vers la fin 2012, je pense qu'il est lié à l'application d'une mise à jour via Microsoft Update à cette époque. Je vais décortiquer mes logs...

J'ai peut-être un indice, au moins dans le cadre du 2nd scenario (voir post initial). Voici par exemple le contenu du dossier Favoris d'un profil utilisateur sur le serveur :

Favoris\Desktop.ini
Favoris\Guide des stations de radio.url
Favoris\Liens
Favoris\MSN.com.url
Favoris\Sites Web Microsoft
Favoris\Liens\desktop.ini
Favoris\Liens\Hotmail.url
Favoris\Liens\Sites suggérés.url
Favoris\Sites Web Microsoft\Microsoft Store.url
Favoris\Sites Web Microsoft\Site Internet Explorer sur Microsoft.com.url


J'ai indiqué en rouge le fichier dont l'accès m'est refusé quand bien même que je suis administrateur du serveur. C'est le seul dont le nom contient des caractères accentués. Sans doute une piste... Le constat est-il le même dans le cadre du 1er scenario, concernant les "documents Office ouverts récemment"? A voir...

J'ai creusé sur le web, et plutôt à la pelleteuse qu'à la petite cuillère, et je n'ai pas (encore) trouvé une ombre de soluce.

Si quelqu'un a une idée...

Edit : je déplace le sujet, persuadé que mon problème n'a pas grand chose à voir avec Windows XP, mais plutôt avec Windows Server 2003...

Date de publication : 16/04/2013 11:50
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Chargement de profil itinérant impossible
#37


Bonjour tout le monde!

J'ai un petit problème de profil itinérant.

J'ai d'un côté quelques PC, tous sous Windows XP SP3 et disposant d'Office 2007.
J'ai de l'autre côté un contrôleur de domaine sous Windows Server 2003 R2.
Tous les systèmes sont à jour.

Depuis la fin de l'année dernière environ, j'ai le soucis suivant, que ne survient pas systématiquement mais suffisamment pour être candidat à la calvitie, et qui se décline en 2 scenarii :

1er scenario :
L'utilisateur m'indique avoir ouvert des documents Word ou Excel via Internet Explorer, en cliquant sur des liens Internet.
Les fichiers sont consultés, et parfois enregistrés localement.
Tout semble très bien se passer jusqu'à la fermeture de session.
Lors de l'ouverture de session suivante, le système m'indique que le profil itinérant ne peut être chargé, le message affiché à l'ouverture de session évoquant un fichier à l'extension .url, situé dans le dossier des documents Office ouverts récemment, qui ne peut être copié localement. La session est alors ouverte avec un profil local, inutilisable évidemment (plus de messagerie, plus d'applis, etc...).

2nd scenario :
Je crée un nouveau compte utilisateur sur le serveur.
J'ouvre une session sur un client avec ce même nom d'utilisateur.
Le profil de l'utilisateur est donc créé sur le serveur.
Je ne fais rien d'autre, je referme la session, et là aussi, tout semble très bien se passer.
Lors de l'ouverture de session suivante, le système m'indique que le profil itinérant ne peut être chargé, le message affiché à l'ouverture de session évoquant un fichier à l'extension .url, situé dans le dossier des favoris d'Internet Explorer cette fois, et qui lui non plus ne peut être copié localement. La session est alors ouverte avec un profil local, toujours inutilisable...

A des fins de diagnostic, je suis allé fouiner dans les profils utilisateurs directement sur le serveur, en tant qu'administrateur du domaine.
Dans les 2 scenarii, si je consulte les autorisations sur les fichiers de type .url empêchant l'ouverture de session sur les postes clients (en ligne de commande avec cacls.exe), je me retrouve avec la réponse suivante : "Accès refusé" !
La seule solution que je puisse appliquer pour autoriser à nouveau l'utilisateur à ouvrir sa session avec son profil itinérant est de redémarrer le serveur. C'est là que ça coince... c'est une solution trop lourde dans un environnement de production, et elle ne résout le problème de temporairement.

Pour info, le dossier des fichiers Office ouverts récemment est C:\Documents and Settings\{Utilisateur}\Application Data\Microsoft\Office\Recent, le dossier des favoris Internet Explorer est C:\Documents and Settings\{Utilisateur}\Favoris. Les fichiers "incopiables" depuis le serveur sont situés dans ces dossiers et ont l'extension .url.

Windows Server 2003 se mélangerait-il les pinceaux?

J'espère avoir apporté suffisamment d'informations (c'est vrai que je ne suis pas bavard ) pour que l'un d'entre vous puisse m'apporter à son tour un élément de réponse ou me guider.

D'un côté, c'est vrai que j'ai pas souvent de problème, et là, c'est pas gagné.
D'un autre côté, ça nous change du nettoyage de vérole avec AdwCleaner, MBAM & Co.

Date de publication : 15/04/2013 17:20
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#38


Bonjour Bretzel,

Par "mode sans échec", je pense que tu entends un petit détour par "msconfig.exe" étant donné que tu es sous Windows 7, c'est bien cela?

Je suppose que tu as nettoyé tout ce que AdwCleaner a pu détecter.
Il me parait étonnant que tu ne puisses pas t'en sortir avec l'un des modes de Chameleon.
Certaines infections peuvent toutefois empêcher MBAM de s'installer correctement, et c'est peut-être ton cas. Par ailleurs, certaines véroles reconnaissent les processus actifs de MBAM (victime de son succès) et s'acharnent à les tuer (et y arrivent au bout de 7 secondes de fonctionnement dans ton cas).
Aussi je te renvoie vers la FAQ suivante, consultable sur le site de Malwarebytes dans la langue de Shakespeare - "Utiliser Chameleon pour installer MBAM sur un système déjà infecté" :
http://helpdesk.malwarebytes.org/entr ... n-already-infected-system

La manip consiste à télécharger un fichier ZIP, à l'extraire, puis à exécuter l'un des 12 fichiers proposés.
Attention : ta connexion Internet doit être active.
Mon conseil : désinstalle complètement MBAM avant de faire la manip, et une fois les fichiers extraits, commence plutôt par exécuter, parmi les fichiers extraits, le fichier winlogon.exe (c'est en fait Chameleon déguisé en winlogon.exe).

Si tu as là encore des soucis, n'hésite pas, je ne lâcherai pas l'affaire tant que ton post ne sera pas marqué [Résolu].

Au passage, merci à Gsyka pour son lien vers l'incontournable blog de Malekal qui est une véritable mine de conseils en terme de sécurité.

Date de publication : 15/04/2013 16:06
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#39


D'après le rapport d'AdwCleaner, ton PC est bien infecté.

De nocives et trop classiques véroles : SweetIM, Conduit, OfferBox, SearchNu, ...
Trop de barres d'outils : Glary, Ask, ...
Des moteurs de recherche et des pages de démarrage détournées : Alexa, AVG, SearchNu, Conduit, 4shared, ...

Il te faut relancer AdwCleaner et cliquer sur le bouton Suppression.
Tu vas perdre tes barres d'outils, ce qui ne me semble pas vraiment être une grosse perte. Et si elles te manquent, je pense que tu sauras les réinstaller. Pour ma part, sur mes navigateurs, j'ai déterminé que la quantité de barres d'outils nécessaires à l'amélioration de la navigation est de zéro.

Après redémarrage du PC, relance MBAM.
Si cela ne marche pas, c'est qu'une vérole empêche volontairement son démarrage (ouh la vilaine...)
Mais voilà, chez Malwarebytes, ils ont tout prévu, en développant la technologie Chameleon.
Dans le menu Démarrer/Malwarebytes AntiMalware, il y a un sous menu Tools et une option Malwarebytes Anti-Malware Chameleon, qui permet de lancer MBAM dans un environnement protégé qui le rend invisible aux autres processus (et donc aux véroles...).
Pour ce faire, clique sur le bouton Chameleon #1. Cela ouvre une invite de commande, qui met à jour MBAM, tue les méchants processus, et lance un scan complet.
Si le bouton Chameleon #1 ne donne rien, essaye le bouton Chameleon #2.
Et ainsi de suite jusqu'au bouton Chameleon #12 si les précédents n'ont pas fonctionné.

Essaye-ça, et dis-nous tout !

Date de publication : 12/04/2013 20:11
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#40


150% OK avec CVL (CCleaner : qu'est-ce-qui est lancé au démarrage?)...

Finalement, après avoir vérifié par acquit de conscience les liens de téléchargement de SMK sur TF, je suis 200% OK avec CVL...

Vincent et moi avons lavé notre linge dans la même lessiveuse, ça m'aurait étonné qu'il refourgue ici et en notre nom des liens malpropres...

Date de publication : 12/04/2013 01:32
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#41


Pour répondre à la question de bretzel, c'est sûr, SpyBot S&D n'est malheureusement pas disponible en français, d'après leur FAQ :
http://www.safer-networking.org/fr/fa ... estroy-est-il-disponible/

Toutefois, la stratégie de développement de SpyBot autoriserait assez facilement sa traduction : développé en anglais, le logiciel une fois installé révèle des dossiers "locale\de", "locale\it" et "locale\ru" correspondant respectivement aux langues allemande, italienne et russe.
Aussi peut-on facilement imaginer que dans quelque temps un dossier "locale\fr" pour la langue française fera son apparition (grâce à un bénévole, peut-être jclaude193, mais pas moi...).

Ceci dit, ce n'est pas ce qui nous importe.
J'ai pour ma part installé Spybot dans sa version 2, donc pas en français, j'en étais un fervent utilisateur dans sa version 1.6.x, mais j'ai carrément laissé tombé SpyBot après avoir essayé MalwareBytes' Anti-Malware (MBAM) dans sa version 1.34 (aujourd'hui 1.75), qui déjà se révélait plus efficace en terme de désinfection, pas de détection (c'est pas le tout de savoir de quoi on est malade, ce qu'on veut, c'est guérir).

MBAM dans sa version gratuite ne laisse aucun résident (entendez "service"), une seule option (désactivable) à l'ouverture de session, et s'avère beaucoup plus léger, plus rapide et tout aussi efficace que SpyBot. Et l'interface est en français. Et de plus l'installateur de MBAM affiche 10044 Ko contre 54155 Ko pour celui de SpyBot en v2.

Je préconise de passer MBAM sur le PC de bretzel en mode "examen complet", puisque nous sommes certains de l'infection, car l'outil ne fait pas que détecter. Il nettoie correctement et fournit un rapport détaillé sous forme d'un "bête" fichier texte, ce pourquoi je continue de l'utiliser.

Bretzel, rien ne t'empêche d'installer MBAM, de faire un scan, et de désinstaller MBAM ensuite, après qu'il ait fait son boulot, ce logiciel se désinstalle sans laisser d'autre trace que son rapport de désinfection.

Poster le rapport MBAM serait une bonne contribution de ta part...

Lien officiel : http://fr.malwarebytes.org/
Un clic sur le bouton "Télécharger" t'amèneras sur un site miroir partenaire fiable (en général CNet) pour télécharger la dernière et très récente version 1.75 (du 9 avril 2013).

Lien direct vers l'installateur : mbam-setup-1.75.0.1300.exe

Attention, en fin d'installation, il faut décocher la case "Activer l'essai gratuit de Malwarebytes Anti-Malware PRO".

Date de publication : 12/04/2013 01:28
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#42


Oui, ben ça me dis pas comment on chope ce genre de saletés !!! Du coup ça me dit pas comment on fait pour s'en prémunir !!!

OK ! Je m'explique...

Je me suis fait une règle de conduite de télécharger les logiciels que j'utilise directement chez l'éditeur (quelque soit la nature de la licence, libre ou non).
Tous les problèmes de mes "usagers" viennent de ce qu'ils ne téléchargent pas le logiciel "à la source".

Pour exemple (ne le faites pas), si vous téléchargez Spybot sur le site de Softonic ici : http://spybot-search-destroy.softonic.fr/
il se passera visuellement la même chose que si vous cliquez sur le lien officiel ici (faites-le sans équivoque) : http://www.spybotupdates.com/files/SpybotSD2.exe

Le résultat est le même : vous allez enregistrer un exécutable d'installation nommé "SpybotSD2.exe" sur votre disque dur, qui vous permettra de bénéficier de la der des der de "Spybot Search&Destroy".

La grosse et énorme différence entre le premier lien (pseudo-logithèque pas du tout désintéressée) et le second lien (officiel) est l'analyse que va faire Softonic de votre démarche de téléchargement, à savoir la (géo-)localisation (via votre adresse IP), la récupération du nom du moteur de recherche utilisé pour arriver sur leur page de téléchargement, etc..., le "etc.." incluant d'autres informations qui vous sont propres et récupérées par le biais d'un script Java (invisible car codé "en dur" dans la page HTML), qui fournira à des tiers (que vous ne suspectez même pas) l'occasion de vous refourguer des saletés.

Autrement dit, si vous téléchargez sur le site officiel, vous aurez le logiciel. Point.
Sinon, vous aurez le logiciel, mais aussi et en plus des trucs plus ou moins désirables (et d'ailleurs plutôt moins - désirables - que plus...).

Mais l'essentiel, c'est que le problème de bretzel soit résolu, n'est-ce-pas... et puis ce forum est là pour ça. Et depuis un bout de temps.
Merci à Gsyka et Corcay au passage...

Citation :
surtout que j' ai installé SeaMonkey depuis TF

Alors là, mon Vinyz, mon Vincent préféré, à toi de jouer...
Pas de lien direct sur des .exe, que des liens vers les pages de téléchargement des sites officiels...

Eh oh ! Et l'instinct sécuritaire ? Tu veux un audit sur la fiabilité des systèmes ?
Nan, allez, je déconne... Moi aussi, je vieillis...

Date de publication : 11/04/2013 00:34
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#43


Euh... ben je reviens toujours avec mon Spybot (...)

En effet Corcay a raison, il faut nettoyer, et pourquoi pas avec Spybot, ça a toutes les chances de marcher.

Mais avant de nettoyer le système "à l'aveugle", je serais curieux de savoir quelle saleté à fourré son nez dans ton PC, et surtout comment...
Cela permettrait à d'autres d'éviter le piège...

Au fait, les fausses propositions de sauvegarde en ligne sont d'usage courant pour bien plomber nos systèmes et nous faire tracker par des petits malins...

Attention! Bien que les pages citées ci-dessous ne soient pas nocives en elles-mêmes, ne cliquez sur aucun des liens qu'elles proposent... ou alors nettoyez ensuite vos données de navigation (avec CCleaner, par exemple) :

Exemple 1 : http://www.tangodealz.com/BackupPC.php
Exemple 2 : http://online-cloudstorage.com/
Exemple 3 : http://www.firewall.bz/

Date de publication : 10/04/2013 15:57
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: suite installation sea monkey
#44


Bonjour Bretzel!

Pour ma part je n'utilise pas SeaMonkey, je lui préfère Firefox et Thunderbird (question de goût, sachant que les deux s'appuient sur les sources Mozilla).
Pour information, SeaMonkey regroupe les fonctionnalités de Firefox et Thunderbird en une seule application.
SeaMonkey me rappelle très fortement Netscape, un des premiers navigateurs que j'utilisais avant même l'apparition d'Internet Explorer.
Je viens de l'installer dans sa dernière version (v2.17) afin de déterminer la cause du problème qui te préoccupe.

Je n'ai pas constaté de problème particulier, du moins pas ceux que tu évoques, la séquence d'installation étant très similaire à celle de Firefox (ou de Thunderbird).

Une chose me chagrine : la version que tu as téléchargée est en anglais. Or le site officiel (http://www.seamonkey-project.org/, en anglais) détecte la langue de ton système et te propose directement le téléchargement de la dernière version en français.

Apparemment, tu t'es fait accrocher par une solution (douteuse) de sauvegarde en ligne (online backup), probablement installée par un installateur non-officiel de SeaMonkey.

Attention aux liens de téléchargement non-officiels !
Exemple 1 : http://seamonkey.fr/ (site commercial)
Exemple 2 : http://seamonkey.softonic.fr/ (site commercial douteux à proscrire, qui propose ici une version 2.3.2 de SeaMonkey, alors que la dernière version est officiellement la 2.17...)

Peux-tu nous donner le lien depuis lequel tu as téléchargé cette version vraisemblablement bidouillée de SeaMonkey ?

Nous verrons ensuite ce que l'on peut faire pour dépolluer ton système.

Date de publication : 10/04/2013 12:19
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut


Re: Comptes personnels
#45


Personnellement, j'ai essayé moultes versions logicielles, et finalement ai réussi à adapter mes comptes persos sur un "bête" tableur, à savoir Calc, de la suite LibreOffice. Tu peux également acheter Excel, mais c'est plus cher.
Utiliser un tableur revient à utiliser un cahier et un crayon, mais tu maîtrises parfaitement les colonnes (imputations) et les lignes (écritures), et en plus, ça ne fait pas d'erreur de calcul, et la mise en page est toujours meilleure que sur le papier.
Je peux comprendre que beaucoup aient essayé de réaliser des logiciels de tenue de compte ou de budget pour le tout un chacun, mais ce dont je me suis rendu compte, c'est que nous gérons tous notre argent différemment.

Autant se passer dans ce cas d'un logiciel écrit par lambda pour ses propres besoins, qui ne sont pas forcément les nôtres, et s'il s'agit de s'y retrouver, je rejoins l'avis de Vincent, autant profiter de l'interface Web que te propose ta banque (et que tu payes, le savais-tu ?).

Je reste convaincu que mes relevés de compte bancaire, un papier et un crayon sont le plus sûr moyen de se prémunir des différentes mises à jour de version de Windows (dans ce cas précis).
J'encourage donc l'utilisation d'un tableur, car dans le cas de la gestion de compte ou de budget personnel, son utilisation et son apprentissage en sont de fait motivés.

Et sur ce chapitre, Internet regorge d'exemples...

Et mon PC aussi, depuis une bonne 20aine d'années...

Date de publication : 04/04/2013 03:53
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » [Albert Einstein]
Dénoncer Haut